Découvrez le scénario retenu par les Belfortains

Vous avez été 2 119 à donner votre avis sur le futur de la place de la République. C'est le projet « Grand jardin » que vous avez retenu.

 


Le jeudi 18 novembre 2021, Damien Meslot, maire de Belfort, présentait aux Belfortains les deux scénarios de réaménagement proposés pour la place de la République.
Après 3 semaines de vote, le résultat est sans appel : les Belfortains choisissent le « Grand jardin » avec 70 % des votes. 1 484 voix pour le « Grand jardin » contre 635 pour le scénario « Trois rues ».

« La mobilisation des habitants est à la hauteur des enjeux de ce projet ; faire de Belfort une ville encore plus belle, plus attractive et plus agréable à vivre, les Belfortains l'ont bien compris » explique Damien Meslot, maire de Belfort.

Deux côtés de la place seront piétonnisés, entre la rue des Nouvelles et le débouché de la rue du Manège et devant la salle des fêtes et le tribunal (tout comme la rue du Repos).

La circulation se fera à l’arrière de la salle des fêtes, rue Georges-Pompidou et l’intersection entre les rues de la Cavalerie et du Docteur-Fréry sera modifiée pour permettre de sortir de la vieille ville.

Architecture et patrimoine valorisés

Les côtés de la place seront dotés de larges parvis et trottoirs pour donner plus de visibilité aux bâtiments qui bordent la place, tout en facilitant la circulation des piétons.

Le monument des Trois-sièges, imaginé par Frédéric-Auguste Bartholdi apparaîtra dans toute sa beauté grâce à un miroir d'eau avec brumisateur, alimenté par les eaux de pluie stockées dans un bassin.

La nature en ville

Parterres enherbés, fleuris... Tous les arbres existants seront diagnostiqués et remplacés au besoin. De nouvelles essences résistantes à la sécheresse seront plantées pour une place bien ombragée.

« Les Belfortains choisissent de transformer la place de la République en un véritable lieu de vie » précise Jean-Marie Herzog, adjoint au maire chargé de l'urbanisme et des aménagements publics.

Que deviennent les voitures ?

Sur le parking de l’Arsenal, toutes les places de stationnement seront accessibles au public, soit 80 supplémentaires. Elles seront rendues payantes, tout comme les rues Frédéric-Auguste-Bartholdi, de l’Ancien-Théâtre, Henri-Metzger et le parking de la rue Georges-Pompidou. « Cela permettra de libérer du stationnement pour les commerces », souligne le Maire de Belfort, et de compenser les places de stationnement de la place de la République.

Et maintenant ?

Informations annexes au site