Le printemps des projets

Avec l’arrivée des beaux jours, notre ville va voir fleurir de nouveaux aménagements, elle va continuer à se transformer, à s’embellir, dans la dynamique lancée en 2014 par l’équipe municipale pour un cadre de vie toujours plus agréable. Découvrez les surprises que vous réserve ce printemps des projets.

L'avenue du Maréchal-Juin se refait une beauté

Comment faire de cet axe de communication particulièrement fréquenté une avenue à taille humaine, avec une qualité de vie renforcée pour les riverains ?

La première étape, qui a débuté fin février‑début mars, consiste à renouveler la canalisation d’eau sous l’avenue. Ce chantier d'environ six mois sera suivi par les travaux de réaménagement. L’avenue sera intégralement refaite, une piste cyclable sera aménagée.

La chaussée de circulation sera ainsi ramenée à 6,5 mètres, ce qui va permettre à la fois d’intégrer des pistes cyclables séparées de la chaussée et d’élargir les trottoirs.

Le tout sera mis aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, y compris les arrêts de bus.

L’éclairage public et le mobilier urbain seront modernisés. Les intersections seront sécurisées par de larges plateaux qui casseront la vitesse sans empêcher le passage des convois exceptionnels. L’alignement de platanes sera de plus rectifié et un second alignement d’arbres sera créé sur une partie de l’avenue.

Tous ces aménagements ont été conçus en concertation avec les habitants.

 

Place de la République, un trait d'union pour notre ville

Pour transformer cette place, à la fois lieu de passage pour habitants et touristes et lieu d’accueil pour de grands évènements, la Ville de Belfort s’est donné plusieurs objectifs. 

Le réaménagement donnera davantage de place aux piétons et cyclistes, par une nouvelle organisation de l’espace permettant de mieux concilier la mobilité de tous. Le projet mettra également en valeur les magnifiques bâtiments qui bordent la place : la salle des fêtes, la préfecture, le tribunal…, ainsi que le monument des Trois Sièges. Il contribuera aussi à renforcer l’attractivité commerciale et touristique et à sécuriser la place lors des grandes manifestations.

 

Quartier Bougenel : un nouveau bout de nature 

Un poumon vert pour le quartier Bougenel va naître à l’automne prochain rue Jean‑Rostand. Mais avant cela, il va falloir démolir l’ancien institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Un chantier qui démarre ce printemps.

C’est une parcelle de 32 ares enserrée dans la rue Jean‑Rostand. Elle accueille encore pour quelques jours les 2 590 m2 de l'ancien institut de formation en soins infirmiers. La Ville de Belfort a racheté en 2019 à l’hôpital Nord‑Franche‑Comté cet ensemble qui s’élève sur trois niveaux et abrite des salles de cours, des amphithéâtres, des locaux administratifs et des logements.

La Ville de Belfort a donc choisi de le démolir pour créer un nouvel espace vert arboré, qui apportera quiétude et végétation, ainsi qu'un cheminement reliant le nouveau site de l'ancien hôpital et le centre-ville. Le chantier de démolition représente trois à quatre mois de travaux et devrait donc s’achever en été, laissant la place aux travaux paysagers à l’automne. 

 

René-Rücklin : une école plus accueillante et confortable

La restructuration de l’école René‑Rücklin se poursuit : la démolition du bâtiment B s’est achevée et le futur accueil périscolaire sort de terre.

Entamé en 2019, ce grand projet avance bien : le bâtiment principal de l’école élémentaire (bâtiment A) a été rendu aux élèves à la rentrée 2020 après une année de travaux et une rénovation totale. Il offre désormais aux enfants de bonnes conditions de confort en toute saison et est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le chantier s’est poursuivi par la démolition du bâtiment B qui accueillait les activités périscolaires, permettant le lancement de la nouvelle phase en cours : la construction de l’extension de 330 m2. Elle abritera l’accueil périscolaire et une restauration sous forme de self‑service de 90 m2 qui pourra également être utilisée pour les activités. Le tout sera prêt pour la rentrée 2021. 

 

Des musées attractifs pour le rayonnement de Belfort

Les musées de Belfort vont eux aussi connaître un nouveau printemps avec la rénovation du musée d’Histoire et l’extension du musée d’Art moderne – Donation Maurice‑Jardot. Notre ville offrira ainsi des musées adaptés aux attentes du public, qui contribueront à son attractivité. 

Un musée d'Histoire accessible à tous

Pour mieux partager notre histoire et notre patrimoine, le musée va être complètement transformé. Le parcours du visiteur sera revu : il trouvera l’accueil au fond de la cour d’honneur. Tout autour s’organiseront de nouveaux espaces pédagogiques : un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) pour mieux comprendre notre ville et son passé et des espaces pour les ateliers pédagogiques.

L’intérieur sera rénové et les collections réorganisées pour un parcours plus cohérent, une découverte plus facile et une meilleure mise en valeur.

Quant aux personnes handicapées, elles pourront enfin visiter le musée, grâce à la création d’un ascenseur et d’une muséographie adaptée aux différents types de handicaps.

> Mars-juillet 2021 : conception du projet
> Juillet : présentation au conseil municipal
> 2022-2023 : réalisation des travaux

Un pôle muséal dédié à l'art

L’ancienne maison de la famille du poète Léon Deubel va s’enrichir d’une extension de 915 m2 pour accueillir les collections du musée des Beaux‑Arts. Elles cohabiteront avec les œuvres du musée d’Art moderne – Donation Maurice‑Jardot, permettant la création d’un grand pôle muséal dédié à l’art, riche de collections exceptionnelles (Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Gustave Courbet, Auguste Rodin…) réunies en un seul lieu, au lieu d’être dispersées dans la ville.

La présentation des œuvres dans l’extension changera chaque année, en lien avec les expositions temporaires, permettant de mettre les collections en lumière et de proposer des parcours sans cesse renouvelés. Un espace dédié accueillera les ateliers pédagogiques. Les deux bâtiments disposeront d'un accueil commun et d'un parvis de 950 m2.

> Fin mars-août 2021 : conception du projet
> Automne 2021 : présentation au conseil municipal

 

 

1 000 m² de plus pour le square Émile-Lechten

1 000 : c’est le nombre de mètres carrés supplémentaires qui vont être aménagés au square Émile‑Lechten. Une opération d’une envergure inédite qui va s’accompagner également d’un embellissement global du square.

> En savoir plus

 

 

Informations annexes au site