Conseil municipal : la nouvelle équipe de Damien Meslot entre en action

Le nouveau conseil municipal a pris ce jeudi 16 juillet ses premières décisions avec entre autres l’adoption du budget 2020 voté plus tardivement cette année en raison du report des élections municipales. Les bases de la poursuite de la transformation de Belfort ont également déjà été posées avec le projet de réaménagement de la Place de la République.

Publié le

Ce conseil a également abordé de nombreux autres points. Parmi eux : les exonérations aux entreprises pour leur permettre de faire face à la crise sanitaire, la création d’un nouvel équipement sportif,  la vie citoyenne ou encore l’accessibilité du réseau Optymo pour les personnes à mobilité réduite.

Budget 2020 : des projets pour l’avenir

Le conseil municipal a adopté le budget 2020 qui atteint 108,2 millions d’euros, dont 71,6 millions d’euros en fonctionnement et 36,6 millions d’euros en investissement. 

La maîtrise des dépenses

Les dépenses de fonctionnement (62,8 M€) sont stables avec à peine 0,68 % d’augmentation. La masse salariale (36,65 M€) connait une légère diminution. 

La dotation globale forfaitaire (DGF) versée par l’État poursuit sa baisse. Si l’on compare son montant actuel à celui de 2014, on constate une perte pour la Ville de Belfort de 1,2 M€ en valeur annuelle.

La dette reste stable en 2020. Son montant par habitant reste quasiment inchangé (1 414 € par habitant en 2020 - 1413 € en 2019). 

Fiscalité : + 0 % 

Cette année encore, et ce depuis 2014, le conseil municipal a décidé de ne pas augmenter les taux d’imposition de la Ville.

Le soutien aux associations 

Près de 4 millions d’euros de subventions seront versés aux associations, auxquels s’ajoutent les aides en nature (prêt de locaux, prestations des services techniques…) dont le montant est estimé à près de 3 millions d’euros. La Ville de Belfort entend ainsi soutenir le tissu associatif qui anime notre cité, avec un effort particulier pour les associations qui œuvrent pour le renforcement du lien social et culturel. 

La Ville de Belfort verse également des subventions d’équipement pour permettre aux associations de développer leurs actions. En 2020, l’enveloppe est de 274 800 €, soit + 7,48 % par rapport à 2019. 

Qualité de vie et attractivité 

Les investissements poursuivent un double objectif : 

  • renforcer les services à la population et la qualité de vie des habitants : 
    • travaux dans les multi-accueils et écoles : 462 000 €
    • renforcement de la vidéosurveillance : 508 000 €
    • plan de propreté renforcé : 180 000 €
    • budget participatif : 130 000 €
  • améliorer l’attractivité de notre ville : 
    • réaménagement de la Place de la République : 5,3 millions d'euros ;
    • entretien du patrimoine communal, historique et naturel : 1,87 millions d’euros ; 
    • promotion des activités sportives : 609 000 € (équipements sportifs : 458 000 € ; subventions d’équipement aux associations : 112 000 €)
    • développement des structures à vocation culturelle : 377 000 € (musée d’Histoire : 85 000 € ; subventions aux associations : 73 000 € ; bibliothèques : 56 000 € ; musée d’Art moderne – Donation Maurice-Jardot : 33 000 €).

Les grands projets pour Belfort

Le budget 2020 prévoit 12,1 millions d’euros pour la concrétisation de ces projets. Parmi eux : 

  • programme de renouvellement de la voirie et des ouvrages d’arts : 2,1 millions d’euros
  • poursuite de la rénovation de l’école élémentaire René-Rücklin : 2 millions d’euros
  • fin de l’extension de la Clé-des-Champs : 1,3 million d’euros
  • développement de l’offre d’équipements sportifs : 1,1 million d’euros, avec notamment la création d’une salle de boxe à la Maison du Peuple (530 000 €) -> lire ci-dessous
  • transformation des quartiers de la ville : 942 000 €, avec notamment le démarrage de l’aménagement du secteur Henri-Dorey (172 000 €) et la poursuite du projet de la ZAC de l’hôpital (600 000 €)
  • poursuite du plan pluriannuel de mise en accessibilité des bâtiments publics : 633 000 €
  • réduction de l’impact environnemental de la Ville de Belfort grâce à des bâtiments moins énergivores et favorisant la collecte des bio-déchets : 428 000 €

Covid-19 : des exonérations pour les entreprises et les associations

Pour limiter les conséquences de la crise sanitaire pour les acteurs économiques et associatifs, le conseil municipal a voté différentes exonérations : 

  • des exonérations de loyer allant de 1 à 3 mois (mars à mai 2020) pour les associations, commerçants et autres professionnels occupant des bâtiments municipaux (Maison du peuple, Cité des associations, pôle de santé pluridisciplinaire…) ; 
  • des exonérations de redevance d’occupation du domaine public (de 1 à 3 mois) pour les commerçants non-sédentaires qui n’ont pas pu exercer leur activité pendant le confinement sur les marchés, pour les terrasses qui n’ont pu être utilisées ou encore le manège de la place de la Commune.

Pour les abonnements dans les parkings

Une exonération de deux mois (avril et mai) est appliquée pour les personnes qui ont un abonnement de parkings en ouvrage, à savoir le parking du centre des 4 As et de l’Espérance (Atria), par équité avec la gratuité du parking qui avait été décidée durant le confinement.

L’ensemble de ces exonérations représente pour la Ville de Belfort un coût de 96 000 €. 

Création d’une salle de boxe

Le conseil municipal a approuvé la création d’une salle de sport dédiée à la boxe à la Maison du Peuple. Elle réunira une grande salle de 280 m2, des vestiaires, douches et sanitaires, des locaux administratifs et techniques, le tout sur 485,5 m2, pour un coût estimé à 468 000 € HT.

Il n’existe pour l’instant qu’une seule salle réellement adaptée aux sports de combat (gymnase Denis-Diderot) et des salles aménagées dans les gymnases Pierre-Bonnet et Roger-Serzian, mais sans équipement spécifique. Face au nombre croissant de pratiquants, la Ville de Belfort entend ainsi répondre aux attentes des clubs grâce à un équipement complet. 

De nouveaux présidents pour les conseils de quartier

Le conseil municipal a désigné les nouveaux présidents des conseils de quartier qui animent la vie citoyenne dans notre ville.

  • Pépinière : Joseph Illana
  • Les Résidences : Bouabdallah Kiouas
  • Barres-Le Mont : Charlène Authier
  • Glacis-du-Château : Nikola Jelicic
  • Belfort-Nord : Jean-Luc Descamps
  • Jean-Jaurès - Châteaudun : Rachel Horlacher
  • Centre-ville - Faubourg de Montbéliard : Olivier Deroy
  • Vieille-ville - Le Fourneau : Parvin Cerf
  • Miotte-Forges : Claude Joly

Pour l’accessibilité des arrêts de bus Optymo

Notre ville compte 159 points d’arrêt dont 123 ont déjà été mis aux normes pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder au réseau de transport. 7 points seront aménagés prochainement dans le cadre du programme de voirie et des opérations d’aménagement urbain (avenue du Maréchal-Juin, quartier de l’ancien hôpital…). Les 29 points restants seront mis aux normes d’ici à 2023.