Mercredi 25 novembre - Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Publié le

Pourquoi cette journée ?

  • La violence envers les femmes est une violation des droits de l’homme.
  • La violence envers les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
  • La violence envers les femmes a de lourdes conséquences, tant sur le plan physique, que psychologique ainsi que sur la santé des enfants.
  • La violence envers les femmes et les filles n’est pas inéluctable et sa prévention est non seulement possible mais essentielle.
  • La violence envers les femmes est un problème de santé publique mondial. Jusqu’à 70% des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.

Si vous êtes victimes de violences, vous pouvez joindre Violences Femmes Info au 39 19, numéro national d’écoute, du lundi au samedi, de 9 h à 19 h.

Vous pouvez également signaler les violences dont vous êtes victime via la plateforme : https://arretonslesviolences.gouv.fr/ 

Si vous vous sentez en danger, 

  • Contactez les services de Police ou de Gendarmerie en composant le 17, ou donner l'alerte en envoyant un SMS avec vos coordonnées au 114
  • Si vous avez besoin d’une solution d’hébergement, contactez le 115.
  • Pendant le confinement, vous pouvez également vous rapprocher de la pharmacie la plus proche de votre domicile qui pourra alerter les services concernés.

À Belfort, l’association Solidarité Femmes peut vous aider. Elle maintient son activité durant ce second confinement.

L’accueil au sein des locaux est organisé de manière à respecter les préconisations en matière de sécurité sanitaire et limiter le nombre de personnes présentes simultanément.

Contacter d'abord l’association par téléphone si cela est possible pour vous.

  • Accueil téléphonique au 03 84 28 99 09 du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (Fermé le lundi après-midi et le vendredi matin comme avant le confinement)
  • Accueil de jour, pour les personnes victimes de violences conjugales qui souhaitent rencontrer un ou une travailleur (se) social (e ) : le lundi matin de 9 h à 12 h / Le mardi après-midi de 14 h à 17 h / Le mercredi de 9 h à 11 h (par téléphone) / Le jeudi matin de 9 h à 12 h / Le vendredi après-midi de 14 h à 17 h
  • Par mail : solidarite-femmes@wanadoo.fr 

D’autres associations peuvent également vous accompagner.

Les différentes mesures mises en place suite au grenelle des violences lancé en septembre 2019 laissent entrevoir un peu d’espoir concernant ces femmes dont la vie a été brisée.