Culture, Musées

Une œuvre, un atelier - 27/11/2020

Art et musique font bon ménage dans les sculptures de Henri Laurens et nous inspirent pour partager avec vous une nouvelle activité créative imaginée par les musées de Belfort !

Publié le

En cette période si particulière, les musées de Belfort vous proposent chaque semaine un atelier créatif inspiré d’une de leurs œuvres. Cette semaine découvrez “La petite musicienne” de Henri Laurens.

Pour la petite histoire

Henri Laurens est né le 18 février en 1885 à Paris dans une famille d'ouvriers. On le présente souvent comme un autodidacte puisqu’il s’est formé tout seul. Durant la Première Guerre mondiale, le sculpteur exprime ses nouvelles idées cubistes dans une série intitulée «Constructions». Avec son ami Georges Braque, il embarque dans la plus grande aventure du XXe siècle. Sa mission : réussir à peindre les choses telles qu’elles sont. Gravement malade, on ampute sa jambe gauche à l’âge de 17 ans. Non mobilisé pendant la guerre (à cause de son infirmité) il poursuit ses recherches dans l’esprit cubiste jusqu’en 1925. Il s’éloigne pourtant vite de ce style anguleux pour adopter une manière plus douce, se concentrant sur le corps féminin. « La petite musicienne » constitue un hommage à la musique. Dans cette sculpture l’instrument de musique se fond avec la chevelure d’une femme et forme comme une coque de protection. 

L’activité

Pour cette activité créative, nous vous proposons de créer en musique en vous inspirant de l’œuvre “La petite musicienne” de Henri Laurens !

Découvrez l’activité pas à pas en cliquant ici.