General Electric : l'union sacrée pour sauver l'industrie belfortaine

À l’initiative de Damien Meslot, Président du Grand Belfort, un conseil communautaire extraordinaire, dédié à la situation chez General Electric, s’est déroulé le 16 avril.

Publié le

Les élus ont voté une motion de soutien aux salariés de GE et ont appelé le Président de la République à agir pour sauver l’industrie belfortaine. Ils se sont accordés sur la nécessité de présenter un front uni, de se mobiliser pour notre industrie, comme le Territoire de Belfort avait su le faire pour sauver Alstom en 2016.

Adoptée à l’unanimité moins 1 voix, la motion détaille les pistes de diversification et demande au Président de la République de les étudier et de recevoir les élus du Territoire de Belfort.

Transmise au Président de la République et à son Premier ministre, la motion sera également proposée aux Conseils municipaux des communes du département.


>> Télécharger le texte de la motion