Tribunes politiques

Retrouvez les tribunes politiques de la période de septembre-octobre 2020.

TOUS ENSEMBLE POUR BELFORT

La nouvelle équipe au travail

Avec 56,93 % des suffrages, les Belfortains l’ont dit avec clarté : ils font confiance à leur maire et à son équipe.

Ce résultat révèle le plus important écart électoral à Belfort depuis la Seconde Guerre mondiale, entre la première et la deuxième liste. C’est un score qui nous oblige et nous donne plus de devoirs que de droits.

La majorité municipale s’est immédiatement mise au travail et les deux premiers grands projets proposés dans notre programme ont été présentés dès le premier Conseil municipal.

Le projet de réaménagement de la Place de la République va transformer Belfort et la vie des Belfortains. La Place de la République a été délaissée par les précédentes majorités et cantonnée à un rôle qui se situe entre le rondpoint et le parking. Nous pensons que ce n’est pas à la hauteur du site et nous avons l’ambition de lui redonner son prestige en l’ouvrant sur la ville et en mettant en valeur son patrimoine architectural exceptionnel. La circulation piétonne et cyclable sera favorisée par la création d’une liaison sur toute la longueur de l’axe partant de la Vieille ville jusqu’à la gare, les commerces de centre-ville seront ainsi mieux exposés, l’attrait touristique sera renforcé et les riverains de la Place seront concertés car rien ne se fait sans vous !

L’autre projet de ce début de mandat est sportif. La Ville ne dispose que de peu de lieux destinés à la pratique des sports de combats et il fallait remédier à cela pour un sport qui fait de plus en plus d’adeptes parmi les Belfortains. Le soussol de la Maison du Peuple accueillera ainsi un équipement complet et indépendant de plus de 350 m².

Les Belfortains peuvent également d’ores et déjà constater la mise en œuvre des promesses du programme visant à encourager les déplacements à vélo, avec l’expérimentation de pistes cyclables sur le Boulevard Renaud de Bourgogne et le Pont Jean Legay. C’est une première mesure pour rendre notre ville encore plus respectueuse de l’environnement et elle sera suivie de nombreuses autres.

Enfin, parce que nous savons que la santé et l’accès aux soins est un sujet majeur pour vous, nous voulons vous informer concernant les travaux de la future maison de santé de Belfort, la plus grande de France, qui seront achevés pour la fin de l’année 2020. La maison de santé réunira 55 médecins et professionnels de santé.

Nous sommes au travail, nous aimons Belfort, et vous pouvez compter sur nous pour défendre notre ville et mettre à profit chaque jour de ces 6 prochaines années à votre service.

L’ensemble des élus de la majorité municipale 

 

 

 

2020 EN COMMUN

En commun pour Belfort

Le 28 juin, notre liste a été placée en 2ème position. Nous remercions les Belfortain.e.s qui ont voté pour nous et nous ont permis d'avoir 4 représentant.e.s au conseil municipal.

Nous ne nous concevons pas comme un groupe d’opposition mais comme un groupe de propositions et continuerons à porter les valeurs que nous avons défendues durant la campagne, pour plus de pouvoir de vivre, pour protéger notre santé et celle de la planète. C’est pourquoi nous défendrons :

Une écologie populaire

Faire face à l’urgence écologique permettra non seulement de protéger notre ville et sa population, mais aussi de créer des emplois et de réduire les factures (isolation des logements, transports, alimentation bio). L’écologie, c’est la justice sociale !

Une démocratie renouvelée

Nous sommes déterminés à sortir du spectacle politicien pour proposer réellement des réponses collectives et renouer le lien entre les habitant.e.s et leurs élu.e.s. Pour cela, nous essayerons d'être le relais entre les citoyens et la municipalité : nous sommes à votre disposition et à votre écoute : contact@2020encommun.fr.

Mathilde Nassar, René Schmitt (EELV), Zoé Rundstadler, Florian Chauche (LFI)

 

 

 

BELFORT EN GRAND

Taxe foncière : + 235% !

Pour boucler son budget D. Meslot augmente la taxe foncière de 235% au lendemain de sa réélection.

Pour compenser les pertes liées à l’évasion fiscale organisée par GE et Alstom et pour payer le coût annuel de la dette qui a bondi de 2,6 M€ à plus de 7M € aujourd’hui, le maire et président du Grand Belfort a choisi d’augmenter la taxe foncière de l’agglomération.

Il est anormal que les habitants paient l’addition de cette évasion fiscale, et de la mauvaise gestion de Mr Meslot. En effet la Chambre régionale des comptes dans son contrôle du mandat écoulé épingle le doublement de la dette (+135% depuis 2014) et des transferts de charges de la ville à l’agglomération pour 1,3 M par an non compensés. 

Taxer les contribuables en pleine crise économique et sociale n’est pas une réponse pour consolider nos finances mais une nouvelle fuite en avant. Jusqu’où et jusqu’à quand ?

Samia Jaber (divers gauche)
Bastien Faudot (GRS Gauche Républicaine et socialiste)
Jacqueline Guiot (Génération.S)

 

 

 

BELFORT AUTREMENT

La rédaction n'a pas reçu de texte.

Informations annexes au site