La "caisse à remords" de Picasso

Les Musées de Belfort viennent de s'enrichir d'un don de 45 estampes de Picasso. Une série provenant de la « caisse à remords » de l'artiste, à admirer au musée d’Art moderne - Donation Maurice-Jardot.

Publié le

Les 45 estampes, réalisées entre 1920 et 1955 et imprimées en 1961, sont exposées au musée d'art moderne - donation Maurice-Jardot.

Elles présentent une rétrospective de 40 années de la vie de l’artiste : des portraits de femmes, des scènes de maternité, de vie de famille, et d'autres plus classiques, avec notamment des références à la mythologie.

Quant au titre, pour le moins énigmatique, il se réfère précisément à ces réalisations, non signées, que le maître avait lui-même coutume d'appeler « sa caisse à remords ».

L'exposition est complétée par des lithographies de couleur prêtées par le musée Picasso de Münster (Allemagne) qui possède plus de 800 lithographies de l’artiste.

Exposition soutenue par LVMH

Infos+

Musée d'art moderne - donation Maurice-Jardot
8 rue de Mulhouse
Ouvert tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h - fermé le mardi